C’est bientôt la St Valentin ..

C’est bientôt la St Valentin .. Saviez vous qu’un quart des célibataires sont secrètement amoureux de leur voisin(e) ? Et si on vous donnait des tips pour briser la glace ? Ceux qui ont déjà leur moitié et qui ont peur de s’ennuyer !  Pas de panique on a aussi quelques idées pour rendre votre St Valentin confinée un peu plus caliente … 😏 🔥

Et si votre moitié habitait la porte à côté ? Près de 23%* des célibataires aimeraient inviter ou se faire inviter par un(e) voisin(e). Les hommes sont d’ailleurs les plus rêveurs à ce sujet puisque dans une étude précédemment réalisée sur les Français et leurs voisins, 31% (vs. 16% des femmes) déclarent  en effet avoir déjà fantasmé sur son ou sa voisin(e) 😏

Mais alors comment briser la glace pour enfin attirer l’attention du mec ou de la nana d’à côté et qui nous fait tant rêver … 

Jouez la carte du Valentin(e) mystère…

1. Offrez lui une rose

Plantez une graine de mystère directement dans la boite au lettre de votre voisin(e) ! Un peu avant la St Valentin, offrez une rose de manière anonyme à votre voisin(e). Par précaution, on vous conseil quand même de vous assurer que celui ou celle ci soit bien célibataire, histoire d’éviter tout débordement de type, un copain un peu jaloux et aux gros biscotos ou une chérie hystérique qui s’improvisera membre du FBI d’élite et qui vous ne lâchera plus d’une semelle.

Ça y est ? la rose à bien été réceptionnée ? Go pour la partie deux du Valentin(e) mystère.  

2. Ecrivez-lui une lettre

Faites maintenant fleurir des émotions chez votre voisin(e). Ecrivez votre plus belle lettre d’amour, faites votre meilleure déclaration, enflammée ou mystérieuse, au feeling ! Bref, revêtez votre plus belle plume et faites le ou la rêver. ✍

3. Proposez-lui un rendez-vous galant

Une fois sa curiosité suffisamment piquée, proposez-lui un rendez-vous.

Là aussi, évitez le rendez-vous dans un hangar à minuit et demi et à 15 kilomètres de chez lui (elle) ça sonnerait un peu comme un Joe dans la série “You”… On vous déconseille. 

Proposez plutôt un endroit rassurant, connu de votre ville, fréquenté et si possible, en pleine journée !

4. Donnez-lui de quoi vous contacter


Enfin, dans la lettre donnez lui votre numéro de portable, votre Instagram ou votre pseuso Proximapp et demandez lui une confirmation. Si il (elle) répond, bingo ! Si pas de nouvelles… C’est que la photo de profil ne lui a pas plu ! Mais non on blague, hum 😅 .

Bref, ne déprimez pas si vous êtes royalement snobé ! Une St Valentin devant Fortnite ou avec un pot de glace devant Bridget Jones c’est pas si terrible 🍿. Et puis la St Valentin c’est quoi ? Rien de plus qu’une fête commerciale au final… 

Nous on le sait que vous êtes formidable, votre voisin(e) ne sait juste pas ce qu’il (elle) rate 😎

5. Créez un évènement Proximapp

Si vous souhaitez rencontrer du monde, créez des événements locaux Proximapp ! Au moins vous êtes sûr que tout le voisinage sera au courant de votre existence et vous aurez les cartes en mains pour vous faire de nouveaux amis.

Pour ceux qui sont déjà en couple et qui sont déjà saoulés d’être confinés pour la St Valentin, on a des petites idées pour rendre la soirée un petit peu moins ennuyante…

Une St valentin Confiné mais chaude comme la braise…

1. Le dîner aux chandelles

Première étape, préparez un bon dîner aux chandelles.. Alors classique certes, mais indémodable. Le dîner aux chandelles, c’est LA valeur sûr de faire plaisir, parce que le plaisir passe aussi par la bouche, on ne vous apprend rien, hein, bande de petits coquin(e)s 😉

Un dîner aux chandelles avec deux coupes de jus de pomme… 😶

Voici une petite recette (aphrodisiaque), simple et efficace pour éveiller les papilles gustatives de votre Dulcinée ou de votre Jules… 

♥ Des tagliatelles carottes sautées aux épices

Nombre de personnes4 PERSONNES Temps de cuisson15 MIN.

Ingrédients INGRÉDIENTS :

carottes

piments verts épépinés et hachés

1 cuillère(s) à café de coriandre moulue

1 cuillère(s) à café de graines de cumin

1 cuillère(s) à soupe d’aneth haché

1 pincée de curcuma

2 cuillère(s) à café de gingembre haché menu

4 cuillère(s) à soupe d’huile d’arachide

sel

IngrédientsPRÉPARATION :

– Pelez et coupez en très fines lanières les carottes. Faites-les blanchir 2 mn dans l’eau bouillante salée. Refroidissez aussitôt.

– Dans un wok ou une sauteuse, chauffez l’huile avec le cumin à feu moyen. Ajoutez le gingembre, les piments verts, puis les carottes, la coriandre et le curcuma. Assaisonnez et laissez cuire 2 mn en remuant. Retirez les carottes avec une écumoire, disposez-les dans un plat chaud. Décorez avec quelques brins d’aneth. Servez aussitôt.

Astuce : Cette entrée très goûteuse peut devenir un accompagnement pour les non-végétariens, servie avec un rôti de veau ou une volaille.

Source Elle : Carottes sautées aux épices

2. Un Spa à la maison

Une fois le dîner préparé… Créez une ambiance spa chez vous et faites place à une ambiance humide et chaleureuse .. Si, si c’est possible, on vous dit tout… 

Gardez l’ambiance tamisée du dîner aux chandelles, ajoutez quelques bougies parfumées pour sensibiliser tous les sens de votre partenaire. 

En fond, mettez votre meilleure playlist de sons un peu romantiques … Selon vos goûts du violon, du piano, du saxophone ou de la house 🤯. L’important c’est que la musique corresponde pour vous, à un moment de détente.

Préparez votre “matériel” de détente spa, gommage doux au sucre, pierres chaudes, bain de vapeur et si vous n’avez rien de cela. Une simple huile de massage et quelques gouttes d’huile essentielle de Bois de rose seront parfait pour un massage contre les états de tension nerveuse, de surmenage, et d’anxiété. 

Déposez un drap ou une serviette sur votre lit et à vous de jouer ! Chouchoutez-vous chacun votre tour et profitez de ce moment extra cocooning à deux 🛀.

3. A vous de jouer … (on va pas non plus tout vous dire)

Enfin, pour la suite de la soirée on vous laisse gérer… Douche, bain, ou autre 🤫 place à votre imagination et bonne St Valentin ! 

*(Sondage réalisé en ligne par Harris Interactive du 12 au 14 janvier 2016, auprès d’un échantillon de 1001 personnes représentatives de la population française, âgées de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, région et catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé(e))

Désormais vous pouvez créer des stories sur Proximapp

Profitez de la nouvelle fonctionnalité stories dans l’application Proximapp pour augmenter votre visibilité locale.

Tout comme les publications, les stories sont vues uniquement par les personnes proches de vous géographiquement, soit au maximum situés à 20 kilomètres autour de vous.

Ce qui rend les stories sur Proximapp, un puissant outil de communication locale.

Nouveau ! Répertoriez une fiche de votre activité dans l’application et augmentez votre visibilité locale

Bonjour à tous ! 🙂

Une nouvelle mise à jour est disponible sur votre Google Play Store. Maintenant répertoriez une fiche sur notre carte 100% locale et soyez visible par des gens susceptibles d’être intéressés par votre entreprise, votre association, votre offre de travail et bien plus encore !

C’est tout simple, allez simplement dans la section carte de l’application, sélectionnez l’icone créer une fiche et répertoriez votre fiche activité en indiquant son nom, sa description avec les informations importantes comme les horaires, le site web, la promo du moment, etc. Et donnez des actualités de votre activité aux gens qui vous suivent !

Augmentez ainsi votre visibilité locale, à vous de jouer !

Proximapp ! Les groupes débarquent

Nouvelle mise à jour sur Proximapp. Maintenant profitez des groupes. Vous pouvez créer des groupes et les gérer pour parler de vos passions, de votre association ou de votre activité avec des gens à proximité de vous ! Associez même des évènements et communiquez dessus grâce aux groupes ! A bientôt sur Proximapp !

Un potager au coin de votre rue, ça vous dit ? #lepotagerurbain avec Proxima

Un rêve possible et accessible à tous

Cultiver ses légumes près de chez soi, c’est le rêve non ? On y a presque tous pensés ! Mais comment y parvenir réellement ? Y’a-t-il des démarches administratives à entreprendre ? Cela nécessite-t-il forcement de grands moyens ? Nous allons répondre à toutes vos questions

Les premières étapes !

D’abord, il faut trouver un lieu adéquat, tout terrain ayant une superficie minimale de 200 mest suffisant. Par ailleurs, le terrain choisi doit être facile d’accès pour un transport optimal des outils.

Lors du choix du lieu, il faut également tenir compte de certains paramètres essentiels. Ces derniers sont d’ordres administratifs et physiques. Les démarches administratives sont impératives avec entre autres : l’obtention d’une permission de la part du propriétaire du terrain ou de la mairie et la vérification de l’exploitabilité du terrain. Les éléments physiques quant à eux incluent : la qualité de la terre en termes de possibilités de culture et de limites, la proximité avec les habitations, la qualité de l’ensoleillement ou encore la proximité avec les points d’eau.

Proxima / permaculture

Certains propriétaires proposent leurs parcelles contre une participation symbolique ou juste l’entretien de la parcelle. Pour connaitre les diverses opportunités disponibles près de chez vous, la meilleure option est de vous renseigner auprès de votre municipalité.

L’objectif étant aussi de créer du lien social, la formation d’un groupe est en général à partir de 10 personnes, le jardin pourra être alors géré sous le statut d’association. Afin de trouver les membres souhaitant adhérer à votre groupe, diverses techniques s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour le porte-à-porte, les affiches dans votre voisinage, les réseaux sociaux et/ou des animations sur les places de marché ou lors d’une fête dans le quartier.

Une fois le groupe créé, il est important de tenir des réunions afin d’impliquer chaque membre depuis le début de l’aventure. Lors des premières réunions, tous les points importants à la mise en place du potager doivent être abordés. Ces points sont : le budget, le type de cultures, les techniques, la gestion de l’eau ainsi que l’organisation. Dès que ces points sont mis au clair, il faut attribuer à chacun des membres, des tâches précises.

Des légumes qui poussent en ville.. C’est possible ?

En ville, il est plus aisé de réaliser des jardins sur dalles à cause du manque d’espace. On en distingue deux types : les jardins établis sur des ouvrages souterrains (parcs de stationnement, voies express, etc.) ; les jardins installés sur un sol artificiel à un niveau supérieur à celui du sol, avec des contraintes limitant l’épaisseur de la terre ou du substrat. Dans ce dernier cas, il est possible d’établir un classement de ces jardins en tenant compte de leur utilisation, de leur rôle et de la végétation installée.

Ces aménagements peuvent être regroupés selon trois types de végétalisation caractérisés principalement par leurs exigences en entretien et leur poids au mètre carré. Ces deux paramètres conditionnent à leur tour le choix des végétaux, l’épaisseur et la nature du substrat.
On note ainsi trois sortes de végétalisations :

  • végétalisation intensive : jardins composés d’arbres, d’arbustes et de fleurs, et certaines infrastructures minérales (jardinières, pergolas, bassins…) ;

  • végétalisation semi-intensive : jardins composés d’herbes, de plantes vivaces et des petits arbustes ;

  • végétalisation extensive : jardins composés de mousses, de plantations basses annuelles ; on parle de toiture-terrasse ou végétalisation de toits.

Beaucoup de surfaces en ville sont minérales, c’est-à-dire composées de béton ou de bois. Il faut donc trouver des systèmes de culture permettant de cultiver ces surfaces hors-sol. La solution la plus simple techniquement est la culture en bac. Il est possible de planter tout type d’arbres et d’arbustes, il suffit d’adapter le contenant au végétal.

Il faut prendre en considération quelques éléments qui diffèrent de la culture en pleine terre : le milieu écologique est confiné : ceci limite la biodiversité du sol, il y a par exemple de nombreuses espèces de lombrics qui n’ont pas la capacité de vivre dans de si petits volumes ; de même, les racines ont peu d’espace pour se développer, il faut donc que le substrat soit de meilleure qualité pour que les plantes aient accès à la nourriture dont elles ont besoin ; la terre s’assèche beaucoup plus rapidement et est donc beaucoup plus fragile, contrairement à un sol de jardin où seule la couche superficielle peut s’assécher en général ; la menace de gel est plus élevée du fait du faible volume.

Cultiver sur bottes de paille, la bonne pratique pour un jardin urbain ?

Botte de paille / Culture de fraises

De plus en plus à la mode, cette technique a l’avantage d’élaborer un jardin rapidement avec une mise en oeuvre simple et très économique.
Les brins de paille agissent comme des éponges, mais ils ne nourrissent les plantes qu’après un stade avancé de compostage. Les tubes formés retiennent l’eau et les nutriments par capillarité.
On y ajoute des nutriments sous forme de compost ou matière azoté dans lesquels les racines des plantes vont se développer.

Les avantages de ce type de cultures sont :

  • le coût (3 à 5 € par bottes) ;
  • le taux d’herbes sauvages assez faibles car il n’y a pas ou peu de graines présentes dans les bottes ;
  • ergonomie (ce type de culture est idéale pour les personnes handicapées ou avec des difficultés physique car il n’y a ni à se baisser, ni à travailler le sol) ;
  • idéal pour terrains pollués en métaux lourds ou hydrocarbures car il n’y a aucun contact avec le sol environnant, c’est une culture hors-sol ;
  • simplicité de mise en oeuvre (légèreté du matériaux, simplicité technique).

On note cependant un inconvénient : les bottes de paille vont malheureusement se dégrader deux ans après leur mise en place, il faudra donc les remplacer pour une nouvelle culture.
Les bottes permettent surtout d’accueillir les légumes annuels qui se récolte dans l’année ou l’année suivante : haricots, pois, courges, salades, etc.

Alors prêt à planter dans votre quartier ? 

Sources : 

https://yoojo.fr/services/jardinage  

https://www.lovethegarden.com/fr-fr/article/mon-premier-potager

Les dérives des réseaux sociaux

Contre le cyber hacèlement

Nous savons tous à quel point les réseaux sociaux peuvent malheureusement devenir le masque anonymisant de certains trublions, qui s’autorisent par cela, toutes les gravelures les plus sournoises à l’encontre d’autres internautes. On appel ça, le Cyber harcèlement. Je vous partage donc un article qui vient ternir malheureusement ces outils de communication… Restons donc toujours en garde contre ces faits. Bénédicte Flye Sainte Marie nous dit dans un livre qu’elle à publié sur les dérives des réseaux sociaux qui s’appel “Les 7 péchés capitaux des réseaux sociaux” cette phrase : “Je suis convaincue que ce déversement est facilité par l’absence de prise de risque liée à l’impression de distance qu’introduit l’espace virtuel par rapport aux cibles visées.” Une facilité à l’insulte beaucoup plus difficile dans Proxima de par la proximité des internautes justement. De plus, une possibilité de signalement forte sur toutes les publications est mise en place afin de pouvoir contrer ces abus virtuels !

En quoi Proxima se veut différent des autres réseaux sociaux

Application de réseau social
Image réseau social
image de réseau social proxima

Proxima se veut un outil adapté au monde rural ou aux quartiers des grandes villes, pour la diffusion locale d’informations ou même vos recherches pour lesquelles la distance compte (recherche / offre d’emploi, partage de passions, entraide, événementiel, rencontres amoureuses…). Ce qui change réellement ? La géolocalisation de vos publications qui va permettre de les diffuser de manière optimisées en fonction des centres d’intérêts des autres utilisateurs. Grâce à cela, vous êtes sur que vos publications ne seront pas noyer dans une marée d’autres !

La volonté de notre application Proxima est aussi de vouloir rapprocher les gens qui sont proches géographiquement. En effet ! Qu’est ce qu’un réseau social sans une réèlle sociabilité ? Celle qui ne repose pas uniquement sur des liens quelque peu superficiels, comme des likes ou des followers ? Nous voulons que les gens puissent diffuser leurs annonces locales facilement et à la distance qu’ils souhaitent. Pour qu’ils puissent trouver un partenaire sportif, ou une copine de régime ou encore un prof particulier de math pas très loin de chez eux, pour prendre quelques exemples ! 🙂

Avec Poxima, bientôt, la visibilité de ces annonces sera grandement facilité. Et nous espérons que vous la trouverez enfin cette partenaire de régime pas loin de chez vous 💪