4 petites actions pas trop chiantes à faire pour être plus écolo au quotidien ! 🌱

Article de blog photo 4

 

 

Saviez-vous que, la quantité totale de déchets plastiques dans la mer est estimée à 86 millions de tonnes ? Que plus d’1 million d’oiseaux meurent chaque année à cause des déchets en plastique ?  Qu’il est responsable de l’émission de 400 millions de tonnes de CO2 ?  Selon le WWF, les humains ingèrent chaque jour des microplastiques en quantité non négligeable. Il est question d’environ 5 grammes par semaine, soit une vingtaine de kilogrammes sur toute une vie. Bref, il est plus que temps d’agir pour notre planète qui souffre chaque jour de plus en plus.

1. Ne rien jeter par terre

On s’est déjà tous baladés dans sa ville ou dans son quartier en apercevant par terre des déchets comme des cigarettes, des mouchoirs, des bouteilles en plastique, des canettes ou encore pire des masques usagés 🤢. Des déchets que l’on retrouve tous les jours et qui polluent autant notre nature de l’intérieur que de l’extérieur. Pour certains, le désir de se débarrasser de ce qui les encombrent est si fort qu’ils jettent instinctivement leurs déchets dans la nature. Or cette pratique est complètement destructrice pour notre planète. Pour vous en rendre compte, sachez qu’une simple bouteille en plastique met entre 100 à 1000 ans pour se “dégrader” dans la nature ! En plus de nuire à notre planète, cette pratique nuit aux Hommes puisque ces déchets finissent par polluer l’eau du robinet que nous buvons, les sols que nous cultivons, etc. Et ainsi provoquer des effets désastreux sur notre santé. Pour toutes ces raisons, ayez le réflexe de toujours jeter vos déchets dans une poubelle que vous trouverez généralement à proximité 🚮. Si le cas échéant vous n’en trouvez pas, gardez vos déchets sur vous et débarrassez-vous en le moment venu, quand vous trouverez enfin une poubelle à proximité. Adopter ces petits réflexes est très important pour éviter de surenchérir la pollution déjà bien présente dans nos villes.

 

2. Utiliser les transports en commun ou les véhicules non polluants

Plus de la moitié des émissions de CO2 d’un français est due à l’usage des transports et 79% de ces émissions est causée par l’usage des véhicules individuels seuls… 

Bref, on va pas se mentir, la voiture c’est bien mais purée qu’est ce que ca encrasse les poumons de notre planète terre.

Le mieux quand on peut, c’est de se déplacer en vélo ou marcher à pied dans le cas de petites distances. Parce qu’ on connait tous cette personne qui va acheter son pain en voiture 🙄

Si vous habitez en ville, empruntez plutôt les transports en commun. Les transports en commun, c’est beaucoup moins polluant que la voiture. En moyenne, ils ont une empreinte carbone comprise entre 20 et 45 g de CO2 par km et par passager.  Soit quinze fois moins polluantes qu’une voiture circulant en ville !

Par ailleurs, saviez-vous que les frais de transport peuvent être pris en charge à 50 % par votre employeur ? Et depuis le 13 février 2016, les entreprises ont même la possibilité de prendre en charge tout ou partie des frais engagés par le salarié pour ses déplacements à vélo ou à vélo à assistance électrique. 

Pour finir, pensez à la Prime à la conversion mise en place par l’État du 3 août 2020 au 30 juin 2021 inclus. Et au bonus écologique pour tout français qui souhaitent acquérir ou louer un véhicule peu polluant. Le montant du bonus est de 1 000 € pour l’acquisition (ou la location de longue durée) d’un véhicule électrique d’occasion (avec un taux d’émission de CO2 de 20 g/km au maximum). Des aides mises en place par l’État et qui peuvent être intéressantes à combiner.

 

3. Consommer local, de saison et pour les plus motivés, en vrac !

En quoi consommer local et de saison réduit la pollution ? En consommant les produits cultivés près de chez soi et de saison, on réduit les distances et donc les impacts négatifs du transport sur l’environnement. En plus, pour arriver jusqu’à notre assiette, les produits locaux n’ont pas besoin d’être suremballés, ce qui limite leur impact environnemental. Par exemple, dans des paniers de fermiers ou dans les marchés, les emballages sont réduits 🥑🥬 !  Finis les plastiques polluants ! Une bonne chose lorsque l’on sait qu’en aujourd’hui en France 55% des emballages mis sur le marché en France sont en plastique.

Aussi, préférez les produits locaux bio, ils garantissent un mode de production plus respectueux de l’environnement, sans pesticide, herbicide, insecticide, fongicide, ou engrais chimique !

Enfin, Acheter en vrac ! Cela évite la production de déchets d’emballage ! En effet, on apporte son petit sac réutilisable (évidemment) ou tote bag en magasin et on prend ce dont on a besoin en exacte quantité nécessaire ! 

Petite astuce pour les produits de beauté ! On vous conseille le solide (shampoing gel douche, déodorant dentifrice) mais attention il faut être regardant sur la  composition car ils peuvent pour certains être désastreux niveau biodégradabilité !  Quoiqu’il en soit, économique, vous en aurez pour votre argent. Les produits de beauté solides durent jusqu’à trois à quatre fois plus longtemps qu’un produit liquide ! 🙂

 

4. Acheter du matériel réutilisable, recyclable ou biodégradable

Le rapport du WWF indique que la plus grande source d’ingestion de plastique provient de l’eau en bouteille, mais aussi de celle du robinet. Les plus hauts taux de plastique au niveau des produits alimentaires concernent les crustacés, le sel ainsi que la bière. 

Donc non seulement le plastique pollue la planète mais il est aussi ingéré en quantité par les animaux et l’Homme.

Une des meilleures choses que nous puissions faire pour lutter contre cela est de réduire nos achats à l’égard de tout ce qui est à usage unique ! 

En effet, nous utilisons tous des petites choses ancrées dans notre quotidien et utilisées de manière répétitive voir abusive, ce qui est très nocif pour l’environnement. Évitez ainsi de les acheter avec des matériaux polluants tels que le plastique et préférez plutôt les acheter dans des formats respectueux de l’environnement et réutilisables, voire dans le meilleur des cas biodégradable.

Du coup voici une petite liste de courses des matériaux réutilisables plus cool pour l’environnement et qui permettra d’alléger nos déchets du quotidien :

 

  • Des sacs réutilisables

  • Hors de ma vue les gobelets en plastique une tasse à café lavable (parce que le café et le thé on se sait hein…)

  • Des conteneurs réutilisables pour des achats sans emballage (les achats en vrac par exemple)

  • Des brosses à dents en bois biodégradable

  • Gourde en acier inoxydable (Next les bouteilles en plastique)

  • Des cotons démaquillants réutilisables

  • Des paille en inox

  • Coton tige biodégradable

  • Essuie-tout lavable

  • Des produits d’hygiène solides et avec une bonne biodégradabilité (comme vu plus haut)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.